Monday, 8 October 2012

[Singles] Loreen - 'Crying Out Your Name' & 'My Heart Is Refusing Me'

Loreen débute enfin l'après-Eurovision et la promotion de son album Heal! Et pour se faire, elle lance une nouvelle version de 'My Heart Is Refusing Me' à l'international et la toute nouvelle chanson 'Crying Out Your Name' dans son pays d'origine, la Suède.


À la première écoute, 'Crying Out Your Name' ne semble être qu'une version diluée de 'Euphoria', moins puissante et donc peu intéressante. Mais si on porte attention, on réalise en fait que cette chanson est si brillamment triste qu'elle en devient assez géniale pour qu'on se demande si elle n'est pas même meilleure que 'Euphoria'!

Débutant tout en douceur, Loreen nous entraîne dans un monde à la fois sombre et merveilleux. Les meilleures paroles avant le premier refrain sont les suivantes:

"I've emptied out the minibar / Did it all by myself / About to go and key this car / Yeah, yeah, I'm what you call a mess"

"I even hate my favourite song"

"And if you ask me where I'm gonna be tonight / Ask me if I'm gonna be alright" 

Le ton est immédiatement établi. C'est le genre de chanson dance aux paroles si tristes qu'on croyait que seule Robyn était capable de nous faire ressentir ses émotions avec 'Dancing On My Own'.

Puis le refrain embarque avec ses drums. Et c'est la que tout le côté accrocheur de la chanson se cache, nous rassurant que Loreen n'a rien perdu de son génie qui lui a permis de gagner Eurovision.

"I'll be crying out your name," s'écrit Loreen sur le refrain. "Drink through all this pain / You and I were never right," continue-t-elle avant d'atteindre le meilleur moment vocal de la pièce: "I know when the battle's loooooooost".

Puis, les dernières paroles bouleversantes de cette chanson sont les suivantes:

"The painful things you did to me / I'll do them all to someone else"

"Nothing really matters when the lights go out / Stumbling into the dark / Everything is shattered / I'm not picking up the pieces of my broken heart".


Bref, non seulement 'Crying Out Your Name' est-elle une bonne chanson, c'est un classique qui se construit devant nos yeux. À la fois puissante, envoûtante, sombre et incroyablement triste, c'est une chanson pure qui relate des émotions auxquelles tout le monde peut s'identifier.

Ce faisant, Loreen vient de prouver qu'elle n'est pas juste une chanteuse pop qui a gagné Eurovision parce qu'elle a su travailler avec les bonnes personnes. C'est parce qu'elle a un talent unique.

Si une telle chose est possible, elle semble arriver à combiner les points forts des Trois Grandes Dames Suédoises de la Pop: September (pour l'influence dance), Robyn (pour les paroles profondes) et Agnes (pour la voix).


*Stuck on repeat*

Bien sûr, il ne faudrait pas non plus oublier la nouvelle version de 'My Heart Is Refusing Me'. Mon cerveau a présentement de la difficulté à analyser tout ce qui n'est pas 'Crying Out Your Name', mais je vais faire un effort pour vous.


'My Heart Is Refusing Me' est beaucoup plus proche de 'Euphoria' que 'Crying'. Mais la chanson a aussi été écrite longtemps avant le morceau qui lui a fait gagner Eurovision; le lancement comme single international n'est qu'un remix.

Sur un beat dance incroyablement puissant, Loreen nous montre toute la puissance de sa voix en hurlant (juste assez) "My heart is refusing meeeeeeeee".

Même si la construction de la chanson ne transmet pas la même tristesse que la précédente, les paroles sont encore assez sombres. À preuve, la chanson commence avec Loreen qui avoue: "I've been crushed, beaten down / And I'm frozen to the ground / Like a fool I've trusted you / Still I'm hopeless in love".

Je n'ai pas la même adoration pour cette chanson, mais je n'ai pas le moindre commentaire négatif à dire non plus.



Sérieusement, Loreen is slaying my faves!

Si vous voulez savoir ce qu'elle nous prépare pour Heal, allez lire la critique que Scandipop a faite.

No comments:

Post a comment